SSI (Système de Sécurité Incendie)

COORDINATION SSI

Quelques réponses apportées aux questions le plus fréquemment posées

Quel est le but de la mission de coordination SSI ?

La mission de coordination SSI, comme son nom l’indique, devient impérative dès le moment où il y a nécessité de coordination entre les différents intervenants dans une même opération de mise en sécurité d’un établissement, c’est-à-dire lorsque celle-ci nécessite la mise en œuvre de divers équipements assurant les fonctions de compartimentage (portes coupe-feu, clapets coupe-feu, etc.), de désenfumage (exutoires, volets, ventilateurs, etc.), et plus particulièrement lorsque l’installation requiert l’utilisation d’un CMSI (centralisateur de mise en sécurité incendie) de type A ou B.

Devant de tels cas de figure, lors de son passage, la Commission de Sécurité vérifie l’existence du dossier de coordination du SSI Celui-ci doit nécessairement comporter le procès verbal de réception des équipements liés au SSI signé par le coordonnateur et les entreprises concernées.

Le procès-verbal atteste, sous la seule responsabilité du coordonnateur, que l’installation est conforme aux exigences réglementaires (conformité des équipements et du scénario de mise en sécurité) ce qui, pour le Maître d’Ouvrage, représente à la fois le cautionnement d’une garantie de résultat, lui assure le transfert de responsabilité, tout en lui permettant d’avoir un représentant qui sera l’interlocuteur privilégié face à la Commission de Sécurité et du bureau de contrôle.

Quel est le rôle du coordonnateur SSI

Délégué par le Maître d’Ouvrage, il est tout d’abord le représentant de celui-ci face à la Commission de Sécurité, et il se porte garant de la conformité du Système de Sécurité Incendie par rapport à la réglementation en vigueur dans le type d’établissement concerné.

La mission du coordonnateur SSI a pour objectif global de garantir la cohérence de l’installation au regard de la réglementation et dans toutes les phases du projet.

Le coordonnateur, se doit de traduire pour le SSI les besoins de l’exploitant, la prestation des différents installateurs, les options de l’utilisateur en un concept de mise en sécurité tenant compte des exigences réglementaires et normatives, en s’appuyant sur une bonne connaissance technique.

Le coordonnateur, après avoir élaboré la définition des zones de mise en sécurité, et selon l’avis de l’organisme d’inspection et de la Commission de Sécurité, prend en compte la proposition technologique de l’installateur, le scénario de fonctionnement et en vérifie leur corrélation. Il met ainsi en place un dossier d’identité du SSI et assure jusqu’à la réception technique de l’ensemble

Le législateur n’ayant pas encore statué (pour l’instant, mais les choses bougent… notamment avec la mise en place de la réglementation européenne) sur le caractère réglementaire de la mission de coordination SSI, ni défini par le cadre législatif, la réglementation des ERP renvoie aux normes relatives aux équipements liés à la sécurité et définissant le contenu de la mission.